Le Blavet

Un peu d’histoire  

Le Blavet prend sa source dans les Côtes d’Armor et rejoint l’océan Atlantique à Lorient en passant par Pontivy et Hennebont. Son histoire débute en 1785, année durant laquelle la commission de navigation intérieure des Etats de Bretagne fait appel aux autorités de Pontivy afin de vérifier les possibilités d’une navigation sur « la Blavette» entre Pontivy et Hennebont. Une mission gratifiée à hauteur de 600F, confiée au sieur Chardon ainsi qu’à trois associés qui vont naviguer à bord d’une barque afin de la mener à bien. Ceux-ci mettront quatre jours pour effectuer ce périple et franchir les nombreuses pêcheries ainsi que les digues de moulin du Blavet. 

Un impératif stratégique    

L’objectif était alors de relier par une voie d’eau intérieure la ville de Pontivy au golfe de Gascogne en passant par le port arsenal de Lorient. Lié à la reprise des hostilités avec l’Angleterre comme le canal de Nantes à Brest et aussi à une période trouble de la « chouannerie » en Bretagne, il  deviendra un bras stratégique du réseau fluvial breton

Un chantier titanesque

Après études, l’ingénieur Bouesse propose notamment la construction de 27 écluses et maisons éclusières ainsi que de 360 ponts et ponceaux, suite à sa première visite de terrain en 1802.  Le projet va mener au recrutement de plus de 500 manœuvres dans la « classe indigente » de Ploërmel pour les travaux de terrassement et escarpement de rochers qui obstruent la rivière. 200 autres seront engagés spécialement à Saint-Malo (où ils ont participé aux travaux de fortification) afin de « smiller, fendre et tailler la pierre ».  Presque 1500 soldats déserteurs condamnés qui « encombrent » la prison d’Hennebont sont contraints de travailler dans des conditions proches de l'esclavage. Ce sont ainsi une vingtaine d’ateliers de 72 déserteurs chacun et 56 baraques « peintes à l’huile à deux couches de couleur olive » qui seront établies le long du Blavet. Les chantiers seront marqués par les maladies, épidémies, évasions, accidents, faillites et noyades.
 

Pour enfin voir le bout du canal !  

Les travaux se terminent en 1825 sous le règne de Charles X. Le 4 novembre de la même année, le canal du Blavet est inauguré en grande pompe. Le bateau la « Marie-Thérèse » arrive à Pontivy sous les applaudissements de la population... 

 

Au fil de l'eau – de Pontivy à Hennebont et Port Louis 

infographie Blavet
Cliquez sur l'image pour la télécharger

Présentation en chiffres du réseau 

Le parcours

28 écluses
57,4 km de l’écluse des Récollets (Pontivy) à l’écluse de Polvern (Hennebont)
Cheminement
> De Pontivy à Hennebont : le chemin de halage
> De Hennebont à Lorient : itinéraire sur des petites routes ne suivant pas systématiquement la rivière

Entre Pontivy et Hennebont
Tirant d'eau : 1,40m
Mouillage : 1,40m
Vitesse maximum : 8km/h (5 km/h entre l'écluse de Polvern et le pont Jehanne la flamme).

 

Liens utiles 

Avis à la battelerie 
Annuaire des écluses 
Guide de navigation Bretagne - Editions du Breil anglais, français, allemand (payant) 

 

Lien vers la carte interactive

Related Articles

Newsletter

Vous souhaitez recevoir notre newsletter,
merci de vous inscrire en cliquant
sur le 1er bouton ci-dessous.
Vous pouvez également la consulter en ligne,
en cliquant sur le 2e bouton ci-dessous.

newletter icone bouton consulter newletter

 

  

 

Accédez à la FAQ

Pour accédez à la foire aux questions,
merci de cliquer sur l'icone ci-dessous

bouton faq

Sur Instagram